Hôtel au standard passif | Saint Gervais – Mont Blanc (74)

Une reconstruction performante

Cette reconstruction d’un ancien hôtel d’altitude à 1850 m d’altitude et sur le chemin d’ascension au Mont Blanc à été conçu par le cabinet autrichien HK Architekten. Cet hôtel «hybride» se positionne entre hôtel classique et refuge de montagne et comporte également un restaurant et un Spa.


© HK Architekten

Lorsque les propriétaires décident de raser le bâtiment ancien, l’idée d’une construction nouvelle durable en bois avec une performance maximale vient naturellement. Ainsi, la superstructure du bâtiment est entièrement réalisée en panneaux de bois massifs (KLH). Une préfabrication précise et une logistique infaillible ont permis de monter la superstructure en seulement deux semaines. L’isolation thermique extérieure est assurée par 30 cm de laine de roche, protégée par un parement en briques alvéolaires enduites afin de respecter la consigne d’une reconstruction à l’identique des Bâtiments de France. Les performances énergétiques de l’hôtel répondent au standard Passivhaus, c’est à dire un bâtiment dont les besoins en chauffage sont inférieurs à 15 kWh/m² par an.

Les difficultés, typiques pour un chantier de haute montagne (intempéries, nécessité des travaux pendant l’été, accessibilité etc.), étaient considérables. Son suivi nécessitait la supervision de l’ensemble des activités sur site, les demandes de devis et suivi de la consultation des entreprises françaises pour le second oeuvre, coordination bilingue entre entreprises, architecte autrichien et maitrise d’ouvrage française, comptabilité, assistance au choix des matériaux, mise au point des prototypes etc.

Ainsi, le projet présentait une opportunité extraordinaire pour Peter Wendling de suivre la réalisation d’un bâtiment passif à cette échelle aux côtés d’un architecte renommé pour compléter le savoir faire théorique déjà acquis en la matière